samedi 7 février 2015

Aeternia 01 : la marche du prophète

Auteur : Gabriel Katz
Genre : Fantasy

Langue : Français
Pages : 374
Parution : 22 janvier 2015
Éditeur : Éditions Scrineo
Prix : 20€

Résumé :

Leth Marek, champion d’arènes, se retire invaincu, au sommet de sa gloire. Il a quarante ans, une belle fortune et deux jeunes fils qu’il connaît à peine. C’est à Kyrenia, la plus grande cité du monde, qu’il choisit de les élever, loin de la violence de sa terre natale. Lorsqu’il croise la route d’un culte itinérant, une étrange religion menée par un homme qui se dit prophète, l’ancien champion ignore que son voyage va basculer dans le chaos. À Kyrenia, où l’on adore la Grande Déesse et les puissants du Temple s’entre-dévorent, une guerre ouverte éclate entre deux cultes, réveillant les instincts les plus noirs. La hache de Leth Marek va de nouveau tremper dans le sang. Le plus violent des combats est celui que l’on mène contre ses propres croyances.

Mon avis :

OK, pour vous dire la vérité, je m’étais intéressée à ce livre en recevant un e-mail de la part de Babelio, sur leur masse critique. L’intrigue me paraissant originale, je me suis dit « Pourquoi pas ? »

Après les événements du 7 janvier, je me sentais beaucoup moins enthousiaste à l’idée de lire une histoire où le fanatisme religieux aurait une place prépondérante. Mais ce qui était fait était fait et on ne pouvait revenir en arrière, j’ai donc choisi de donner une chance à l’auteur, que je n’avais encore jamais lu. Et je suis ravie de l’avoir fait.

Au début du livre nous faisons la connaissance de Leth Marek, champion d’arène, qui s’apprête à livrer son dernier combat avant d’aller mener une retraite tranquille dans une ville lointaine avec ses fils, qu’il va retrouver pour la première fois depuis des années. C’est un personnage plutôt « brut de décoffrage » mais très humain et auquel on s’attache assez facilement, malgré quelques travers qui sont inévitables. Il nous fera découvrir le « nouveau » culte de ce qui est en fait un dieu ancien, censé être disparu, Ochin.

Puis, nous faisons connaissance avec Varian, jeune homme qui n’a pas d’autre moyen pour s’en sortir dans la vie que de devenir prêtre, qui arrive dans la grande ville de Kyrenia. Intelligent et plein d’ambition, il fait découvrir de son œil neuf les tenants et aboutissants du Temple, là où siègent les prêtres de la Grande Déesse, où règnent en maître l’argent et les jeux politiques plus que la religion.

La galerie de personnages que l’on verra défiler au fur et à mesure des pages, seront tous variés et facilement identifiables. Ce qui est le plus exploré dans ce livre est le côté humain, il faut l’avouer. Leurs interactions, les jeux de pouvoir, la manipulation etc. prennent le pas sur le monde dans lequel ils vivent, qui est assez vaguement décrit en général, à l’exception de quelques lieux clé dans lesquels se déroulent certains événements. (non, je ne vais pas vous spoiler, vous savez que je déteste vous faire ça!)

Ce que j’ai le plus apprécié dans ce livre, c’est l’imprévisibilité. Dans un rythme efficace, avec des chapitres courts qui font qu’on tourne les pages sans même s’en rendre compte, l’auteur nous mène par le bout du nez, et j’ai été surprise plus d’une fois par la direction que prenait l’action et ce qui arrivait aux personnages, ce qui est assez rare pour moi, je dois l’avouer. La plume de l’auteur est simple et et efficace, mais également évocatrice dans ses descriptions, avec beaucoup de dialogues, ce qui ajoute encore à l’impression de rapidité des événements.



Pour conclure, je suis ravie d’avoir donné sa chance à ce livre, qui m’a donné vraiment envie de lire d’autres livres de cet auteur, même s’il faut bien l’avouer, il ne fait pas de cadeau à ses personnages, et par extension, au lecteur. Rythmé, bien pensé et sachant manifestement où il va, le texte nous entraîne dans un autre monde pourtant pas si éloigné du nôtre, et nous laisse en plein suspense à la fin. Vous êtes un sadique M. Katz. Que dire de plus... ? À quand la suite ? ;)

Tous mes remerciements au site Babelio et aux Éditions Scrineo pour ce partenariat et la possibilité de chroniquer cet ouvrage dans le cadre de la Masse Critique de Babelio.

La série - Aeternia :
1. La Marche du Prophète
2.L'Envers du Monde
{Terminée}

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire