lundi 15 mai 2017

La Perle de Pondichéry


Auteur : Rose Morvan
Genre : Historique, Romance

Langue : Français
Pages : 150
Éditeur : Gloriana Éditions
Parution : 12 Décembre 2016
Format : Ebook
Prix : 2,99€ (ebook), 11€ (poche)

Résumé :

Lorsqu'une princesse orgueilleuse rencontre un voleur désespéré...

Pondichéry, un des comptoirs de la Compagnie des Indes orientales, fut considérée comme la capitale de l'Inde française au XVIIIe siècle. Cultures française et tamoule se sont côtoyées et ont donné naissance à de nombreuses histoires de princesses et de maharajas. La Perle de Pondichéry est l'une de celles qui nous sont restées aujourd'hui. Dans les jardins du palais de Jaipur, sous les étoiles étincelantes va se jouer une rencontre qui changera à tout jamais la vie de la princesse Haydée... Reste à savoir si cela ne marquera pas sa chute.

Mon avis :

Pratiquement dès le début de l’histoire, nous plongeons au cœur de l’action. Une princesse au caractère difficile et sa servante se retrouvent dans une position difficile au cœur d’une nuit qui pourtant semblait comme les autres. Mais les retournements de situations ne font que commencer...

La princesse Haydée nous est dépeinte comme égoïste, sans considération, romanesque, superficielle et plutôt lâche. Le contraste avec notre personnage masculin, Dorian, est d’autant plus brutal qu’il semble avoir à première vue très peu de défauts (pas que cela changera vraiment par la suite, il est presque trop parfait). J’ai personnellement passé la première moitié du livre à détester Haydée. Dès les premières pages, j’ai su que ce serait le genre de personnages à qui j’ai envie de mettre des baffes, et c’était probablement l’intention.

La manière dont son personnage évolue est une des plus frappante au cours de ce livre. Même si j’ai trouvé le revirement presque trop important, je dois avouer que l’auteure réussit à faire passer la chose en douceur et que la plupart des lecteurs/lectrices ne seront probablement pas perturbés par cette évolution. Elle se remet en question suite à la rencontre avec Dorian et ce revirement ne vient pas non plus de nulle part.

Les autres personnages sont tous tridimensionnels, même les plus secondaires et c’est un point que j’apprécie particulièrement dans un récit (surtout pour un aussi court que celui-ci) Tout l’entourage de Haydée nous devient rapidement familier mais je dois avouer que rien dans ce même entourage ne nous explique cette personnalité qu’elle nous montre sur la première moitié du récit (si ce n’est une mention de son père à sa mère comme quoi elle est trop permissive avec elle... ce qui n’est exactement sympathique pour sa mère...)

En plus d’un récit plutôt romanesque, l’histoire sait aborder avec intelligence les responsabilités politiques des monarques et autres mondanités qui font les jeux de pouvoir au sein des hautes sphères. Traîtrises, retournements de vestes, coups de poignard dans le dos et tentatives de coups d’État ne sont jamais bien loin...

Un des formidables points forts de ce livre, ce sont les évidentes recherches (très) approfondies que l’auteure a faite. On est littéralement plongés dans une autre époque, presque un autre monde... L’environnement, les vêtements, la nourriture, jusqu’aux unités de mesures différentes, tout nous montre clairement que nous ne sommes pas chez nous et emporte le lecteur dans une fabuleuse découverte.

Autre point que j’ai trouvé très charmant : le récit nous est présenté comme un récit estimé comme authentique et le mystère plane quant à la possibilité que ce puisse être vrai. Le style immersif, fluide et très visuel de l’auteur rajoute d’autant plus à cette impression. On ressort de l’histoire avec l’impression d’avoir fait un magnifique voyage.


Je pense que ce livre plaira à tous les fans de romance historiques, ainsi qu’aux amateurs de textes immersifs historiques. Une héroïne qui ne s’avère pas aussi superficielle qu’il n’est paraît, un voleur mystérieux qui s’avère chevaleresque, une romance sur fonds de jeux de pouvoirs... Ce récit peut pratiquement être qualifié de conte de fée réaliste et a tous les atouts pour plaire à un large public. Il saura attiser votre curiosité sur l’Inde du XVIIIè siècle, à n’en pas douter !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire