mercredi 29 octobre 2014

Louise

Auteur : Louise Bachellerie
Genre : Historique

Langue : Français
Pages : 444
Parution : 21 août 2014
Éditeur : Éditions Delpierre
Prix : 20€

Résumé :

Jusqu'à ses sept ans, Louise vit à Stocourcy Manor, en Angleterre. En admiration totale devant son père, Thomas Raquidel, mais peu considérée par sa mère, Suzanne, elle est choyée par Kimba, l'esclave affranchie. Ils découvrent un jour, sur le pas de leur porte, un enfant abandonné. Baptisé Moses, celui-ci devient le favori, au grand dam de Louise, et il faudra quelques péripéties pour qu'elle s'attache enfin à lui. Au point d'avoir le cœur déchiré quand il est enlevé par des brigands, alors qu'ils se rendaient en France. A Saint-Malo puis à Paris, la famille essaie tant bien que mal de se construire une vie nouvelle. Louise n'a qu'une idée en tête : devenir comédienne, jouer des myriades de personnages et déclamer de beaux vers dans le tourbillon culturel des théâtres de Paris. Malgré la désapprobation de ses parents et de Kimba, les mauvais tours que lui jouent les filles de Saint-Cyr où elle fait son éducation, Louise est bien déterminée à mener sa vie comme elle l'entend au cœur de ce XVIIIe siècle agité par les prémices de la Révolution Française. Et, un jour, peut-être, à retrouver Moses...

Mon avis :

Après la lecture de Suzon, je dois bien avouer que j'étais plus que curieuse de lire le livre suivant de ce qui était annoncé comme une trilogie de destin de femmes. Et, petite veinarde que je suis, à la Masse Critique de Babelio, j'ai été choisie pour en recevoir la suite, à savoir Louise.

Le livre s'ouvre sur les circonstances qui font que ce récit a été écrit, mais que je ne spoilerai pas ;)

Puis le récit des jeunes années de Louise est raconté et l'on dispose ainsi de son regard sur ses parents et la manière dont elle apprit les événements qui sont racontés plus en détail dans Suzon. Bien différente de la vie de sa mère, elle grandit dans une famille aisée, avec l'amour distant de sa mère, celui discret de son père et celui inconditionnel de Kimba, l'ancienne esclave.

Puis vint l'arrivée au sein de leur maisonnée d'un nouveau né laissé dans un panier juste devant leur demeure en Angleterre. Qui sera le point de départ d'événements qui sépareront la famille et les renverra en France.

Louise est un personnage bien différent de sa mère. Ses faiblesses la rendent quelque part plus accessible, et son parcours est jonché d'épreuves et de bonheurs bien plus superficiels quelque part. Elle aura relativement peu de personnes proches d'elle au final, vivra les difficultés de la carrière d'actrice et ce qui fait en grande partie l'attrait de ce livre est le nombre de personnages historiques emblématiques qu'elle croisera au cours de sa vie tels Voltaire, Beaumarchais, Diderot ou même Richelieu... Et mon favori personnel : le chevalier d'Eon ! ;)

J'ai pris grand plaisir à voir cette évolution différente de cette jeune fille puis de cette femme, après avoir lu les aventures de sa mère. Malgré tout, une fois qu'elle devient adulte j'ai moins de sympathie pour elle, mais cela est dû en grande partie à des raisons personnelles, qui ne feront probablement pas le même effet à d'autres lecteurs. Je n'ai jamais apprécié les "mauvaises mères" et après la manière dont elle avait été traitée par Suzanne, après un temps d'espoir, elle finit par faire pire que sa propre mère ne lui a jamais fait. (pas que Suzanne était horrible, mais vous comprendrez en lisant...)

Avec un style élégant et "à l'ancienne", en adéquation avec l'époque où se déroulent ses événements, la narratrice s'attarde sur des passages de sa vie plus que sur les faits de l'histoire que la plupart d'entre nous connaissent déjà dans les grandes lignes au minimum. Les traversées au cours de la vie de Louise de personnages restés dans l'histoire est bien plus intéressante que ce qu'on en sait en cours d'Histoire et j'aurais probablement été plus assidue avec une approche ressemblant plus à celle-ci... ;)



Livre qu'on peut parfaitement lire de manière indépendante, il dépeint la vie d'une jeune fille dont le rêve est de devenir actrice après une enfance protégée mais qui finira dans la tristesse en Angleterre. Personnage plutôt égoïste mais qui aura une vie où elle croisera les plus grands noms de son époque, Louise n'aura pas vécu sa vie sans regrets, même s'ils semblent tardifs... Dans un style ancien et délicieusement séduisant, l'auteur laisse certaines questions en suspend, qui je l'espère, seront éclaircies dans le troisième et dernier tome !

Tous mes remerciements au site Babelio et aux Éditions Delpierre pour ce partenariat et la possibilité de chroniquer cet ouvrage dans le cadre de la Masse Critique de Babelio.

La série - Les Maîtresses du Temps :
1. Suzon
2. Louise
3. Claire
4. Blanche
5. Catherine (À paraître)
6. Jeanne (À paraître)
{??}

1 commentaire: