samedi 12 août 2017

Ember in Space 1 : Flicker, FR + EN

Auteur : Rebecca Rode
Genre : Science Fiction, Space Opera

Langue : Anglais
Pages : 230
Éditeur : Diamond Patch Press
Parution : 30 juin 2017
Format : Ebook
Prix : 13,99$ (papier), 0,99€ (ebook uniquement disponible dans le recueil)

Résumé :

ÊTRE VENDUE À L’EMPIRE N’AVAIT JAMAIS FAIT PARTIE DU PLAN.
Ember vit deux existences très différentes. Le jour, elle est une mystérieuse cartomancienne Rome, et la nuit, elle lutte pour prendre soin de son père malade. Tout ce qu’elle veut, c'est le pouvoir de contrôler sa propre vie – pas de mariage arrangé, plus de pauvreté. Son talent pour lire le futur est ce qui la fera sortir de là. Mais quand l’Empire découvre son don, la vie d’Ember change pour toujours. Elle découvre bientôt que son innocent talent est bien plus dangereux qu’elle ne le croyait. L’Empire veut la transformer en une arme mortelle. Mais Ember a ses propres plans, et ils ne consistent pas à vivre sous le contrôle de l’Empire. Parce que même la meilleure arme peut se retourner contre vous.

Traduction personnelle du résumé.

English below the *~* EN *~*

Mon avis :

Ember vit dans un des derniers lieux de peuplement encore sur Terre et lit l’avenir pour payer le traitement onéreux de contrebande de son père malade. Elle n’a pas vraiment les mêmes aspirations que les autres filles Rome et a des difficultés à trouver sa voie. Malheureusement, elle attire l’attention de l’Empire et se retrouve bientôt kidnappée et dans une guerre à laquelle elle ne veut pas vraiment participer.

J’ai trouvé très intéressant que notre héroïne, Ember, soit Rome. C’est la première fois que je lis un ivre où c’est le cas. Tous les aspects culturels étaient très instructifs pour moi mais je dois avouer que je ne suis pas qualifiée pour juger de leur exactitude.

Le fait qu’Ember soit métisse est un problème vraiment concret pour elle, elle n’est jamais réellement acceptée par « son peuple » mais essentiellement, elle l’accepte sans sourciller et comprend même pourquoi ils agissent comme ça avec elle. Mais cela ne lui donne pas pour autant envie de se conformer à toutes les coutumes de son peuple, et j’ai vraiment aimé ça chez elle.

Tout dans le livre était relié à elle et je dois avouer que je pense qu’elle prend trop de place. Les autres personnages semblent à peine étoffés comparés à elle. Son voyage, qu’il soit physique ou mental, évolue clairement et logiquement mais les autres personnages, son amie Mar, ou Stefan sont vraiment dans son ombre. Même Kane, que nous connaissons assez pour le détester, n’a pas vraiment assez d’exposition.

Le père d’Ember, ou plutôt son Dai, comme elle l’appelle, est sa motivation pendant l’essentiel du livre et je suis plutôt déçue que nous en sachions aussi peu sur lui. Et aussi par la manière dont il ne lui a jamais dit la vérité sur ce qu’elle était ni ne lui a appris comment le contrôler, parce que ça aurait empêché une tragédie et peut-être... que l’histoire ne serait pas arrivé lol Enfin, vous voyez ce que je veux dire... Les parents qui cachent des choses en espérant que ça va protéger leurs enfants, c’est un "trope" que je ne comprends pas et qui m’agace, franchement.

Les informations sur l’Empire et l’Union sont rares et j’espère vraiment qu’Ember et nous pourrons en savoir bien davantage dans le(s) prochain(s) livre(s). A cause de ça, il est assez difficile de vraiment appréhender tous les enjeux et l’échelle de ce soit-disant empire, qui semble couvrir tout l’univers. C’est probablement lié au fait que nous ne connaissons les choses qu’à travers Ember, et qu’elle-même ne sait pas vraiment.

Le style de l’auteur est fluide, descriptif et dynamique. Tout est facile à imaginer. L’environnement oppressant dans lequel Ember se retrouve est vraiment palpable. La manière dont les gens semblent avoir évolué d’un point de vue technologique mais pas vraiment mental est tristement crédible. L’évolution humaine ainsi que celle de la technologie et la conquête de l’espace ne sont pas vraiment expliquées, donc je pense que les gens qui n’aiment pas trop les explications de science fiction l’apprécieront. Par contre, les amoureux des explications descriptives de la technologie et de l’histoire seront probablement déçus.


Ce livre est une très bonne introduction à un nouvel univers et j’espère vraiment que l’auteure l’explorera plus à fond dans le prochain. Les personnages sont intéressants, même si l’héroïne leur fait tous de l’ombre, et j’espère que nous aurons une chance de vraiment les connaître. Pour ceux qui s’inquiètent de l’aspect science-fiction, il n’est pas très présent, sauf pour une technologie très basique que nous voyons beaucoup dans d’autres séries/livres. J’ai hâte de voir les prochaines aventures d’Ember.
*~* EN *~*

My review:

Ember lives in one of the last settlements still on Earth and does future readings to pay for the expensive treatment smuggled to her for her sick father. She doesn’t really have the same aspirations as the other Romani girls and has a hard time really finding her way in life. Sadly, she attracts the attention the Empire and soon founds herself kidnapped and in a war that she doesn’t want to participate in.

I found it really interesting that our heroine, Ember, is Roma. It's the first time I read a book where it’s the case. All the cultural aspects were really illuminating to me but I have to confess that I’m not qualified to judge their accuracy.

Ember being biracial was a problem really concrete for her, she is never really accepted by ‘her people’ but she essentially takes it in strides and even understands why they act the way they do. Although that doesn’t make her want to conform to everything about her people way of life, and I really liked that about her.

Everything in the book was connected to her and I have to confess that I think she takes too much space. The other characters seem barely fleshed out compared to her. Her journey, be it physical or mental, evolves clearly and logically but the other characters, her friend Mar or Stefan really are in her shadow. Even Kane, which we know enough about to hate him, really doesn’t have enough exposure.

Ember’s father, or rather her Dai, as she calls him, is her motivation for most of the book and I am rather disappointed that we know so little about him. And also by the way he never told her the truth about what she was and taught her to control it because that would have prevented a tragedy and maybe... the story wouldn’t have happened lol Well, you know what I mean... Parents which hide things, hoping that it will protect their children are a trope that I don't understand and gets on my nerves, to tell the truth.

The information about the Empire and Union is sparse and I really hope that Ember and us will get to know much more in the following book (books?). Because of this, it’s kinda difficult to really apprehend all the stakes and the scale of this so-called empire, that seems to be all around the universe. This is probably related to the fact that we only know things from Ember, and that she doesn’t really know herself.

The author’s style is fluid, descriptive and dynamic. Everything is easy to picture. The oppressive environment Ember finds her in is really palpable. The way the people seem to have evolved technologically speaking but not really mentally is sadly believable. The human evolution along with the technology and the space conquest aren’t really explained, so I think people who aren’t fond of too much sci-fi babble will like it. Lovers of descriptive explanation of technology and history will probably be disappointed, though.


This book is a very good introduction to a new universe and I really hope the author will explore it more thoroughly in the next one. The characters are interesting even though the heroine really shadows them all, and I’m hoping we’ll get a chance to really get to know them. For those worrying about the sci-fi aspect, it’s not really present, except for some basic technology that we saw in a lot of other shows/books. I’m looking forward to Ember’s next adventures.


La série - Ember in Space :
1. Flicker
2. Flare (à paraître)
{??}

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire